Publié par

Vêtements: passez en mode « slow-fashion »

A l’approche des soldes j’ai toujours mon côté rebelle qui se réveille. Comment me serait-il possible de solder mes créations ?

Le prix des choses

Cela voudrait-il dire que le prix de départ était trop élevé et que le moment est venu de mettre un prix correct ? Mes créations originales (qui sortent tout droit de mon cerveau en ébullition) ont-elles  fait leur temps et leur valeur serait-elle en baisse  ?  Mes charges se sont -elles miraculeusement évaporées? A moins que pendant le confinement j’ai tellement vendu que je puisse me permettre de faire des rabais…

Les soldes sont juste le révélateur de notre société de sur-consommation  où l’on achète pour jeter aussitôt sans se poser la moindre question. Un coup de grâce pour les petits artisans qui n’ont pas vendu depuis des mois.

Cherche-t-on à savoir aujourd’hui comment sont fabriqués les vêtements et surtout par qui et à quel prix ? On a perdu la valeur des choses et du travail .  Comment un simple tee-shirt  peut-il couter 2 euros quand on envisage le chemin parcouru depuis le champ de coton au magasin où il est vendu ?

Un maître-mot: ralentir

Face au tourbillon du monde il est urgent de ralentir , d’opter pour d’autres modes de consommation. Derrière l’artisanat il y a une personne proche de chez vous ( ici c’est moi ! ). Je passe énormément de temps à imaginer, concevoir, fabriquer  des pièces toujours uniques.

Les différentes laines
Matières premières

Il y a le choix des matières , les interactions avec les fournisseurs, le côté administratif : comptabilité, site internet à gérer, expositions pour montrer et vendre mes créations. Sans oublier les investissements financiers  avec le matériel indispensable, les fournitures et j’en passe…

Pour moi les soldes sont un non-sens économique parce-que mes créations sont au juste prix: l’addition  des matières premières utilisées, d’un savoir-faire spécifique et de charges incompressibles .

Après la slow-food et la slow-cosmétic vient le temps de la slow-fashion (malheureusement encore un terme anglais…) . Une « mode lente », des vêtements fabriqués près de chez vous. Des prix  qui respectent le travail des  créateurs .

Comment agir ?

En choisissant  de porter des créations artisanales vous faites un acte politique ! Ce n’est plus la mode qui vous définit , c’est vous qui définissez votre propre mode. Définir votre propre mode n’est-ce pas définir votre propre monde ?