Publié par

Des cadeaux de Noël uniques sans vous déplacer !

En ces temps de re-confinement où les émotions se bousculent et où le stress est souvent présent , j’ai envie de ré-enchanter votre quotidien ! Vaste programme n’est-ce pas ? Et si vous commenciez à préparer vos cadeaux de Noël sans vous déplacer ? Des cadeaux tout en douceur, uniques, utiles, durables et 100% fabriqué en France par votre artisane préférée ! Vous avez 2 sites à votre disposition mon site personnel : http://tissagesdaudonade.fr et la plateforme Unik : https://www.unik-market.com/boutique/tissagesdaudonade

Très bientôt vous y trouverez des lingettes démaquillantes bio tissées main, que vous pouvez d’ores et déjà me pré-commander en m’envoyant un message,

mes savons feutrés n’attendent que vous pour exhaler leur parfum sur votre peau ou dans vos armoires

 

 

 

 

et si vous désirez de la douceur à l’état pur mes étoles en mohair se feront un plaisir de s’enrouler autour de votre cou, et puis vous avez de très belles vestes, ponchos, écharpes à offrir ou à vous offrir pour vous faire du bien.Toutes mes créations sont uniques , fabriquées par mes soins de A à Z avec amour !

Acheter de l’artisanat de France c’est aussi un acte militant, un geste de solidarité pour aider les tout petits artisans à passer cette crise sanitaire inédite. Cela peut être l’occasion de sortir de cette crise par le haut en revoyant nos modes de consommation, en re-découvrant des métiers et des savoir-faire  oubliés,  en associant  la sagesse de nos anciens qui prônaient le « vivre et travailler au pays » avec la modernité  d’internet qui permet d’accroitre notre visibilité et de conserver le lien avec nos clients.

En faisant travailler un petit artisan vous participez à la relance d’une économie plus éthique , vous lui permettez de vivre de son travail et vous aurez la satisfaction d’acquérir une création originale, unique et de qualité.

 

 

 

 

Publié par

Du beau linge bio tissé main

L’inspiration m’est venue lors d’un retour aux sources en Ombrie d’où est originaire ma grand-mère maternelle. Un prospectus qui traîne sur le musée du tissage et hop ! C’est parti ! Visite, émerveillement ! Du linge de maison en lin tissé à la main, des métiers à tisser à l’ancienne, pas de mécanisation, une patience infinie pour « enlisser » des centaines de fils. Un savoir-faire ancestral et sans doute un petit gêne qui m’a été transmis par mes ancêtres, cet amour du fil…

De retour à la maison les mois passent et l’idée est toujours là, dans un petit coin de ma tête. Et puis l’une de mes clientes fidèle me demande si je ne lui ferais pas des lingettes ?  Des lingettes oui mais des lingettes tissées main !

               Tissages d’ Audonade

Aujourd’hui les premières créations de ma collection « linge de toilette » voient le jour : des  lingettes démaquillantes lavables tissées à la main dans leur panier assorti en coton bio certifié GOTS . (Celles-ci sont réservées mais vous en trouverez bientôt d’autres dans ma boutique).

Publié par

Vêtements: passez en mode « slow-fashion »

A l’approche des soldes j’ai toujours mon côté rebelle qui se réveille. Comment me serait-il possible de solder mes créations ?

Le prix des choses

Cela voudrait-il dire que le prix de départ était trop élevé et que le moment est venu de mettre un prix correct ? Mes créations originales (qui sortent tout droit de mon cerveau en ébullition) ont-elles  fait leur temps et leur valeur serait-elle en baisse  ?  Mes charges se sont -elles miraculeusement évaporées? A moins que pendant le confinement j’ai tellement vendu que je puisse me permettre de faire des rabais…

Les soldes sont juste le révélateur de notre société de sur-consommation  où l’on achète pour jeter aussitôt sans se poser la moindre question. Un coup de grâce pour les petits artisans qui n’ont pas vendu depuis des mois.

Cherche-t-on à savoir aujourd’hui comment sont fabriqués les vêtements et surtout par qui et à quel prix ? On a perdu la valeur des choses et du travail .  Comment un simple tee-shirt  peut-il couter 2 euros quand on envisage le chemin parcouru depuis le champ de coton au magasin où il est vendu ?

Un maître-mot: ralentir

Face au tourbillon du monde il est urgent de ralentir , d’opter pour d’autres modes de consommation. Derrière l’artisanat il y a une personne proche de chez vous ( ici c’est moi ! ). Je passe énormément de temps à imaginer, concevoir, fabriquer  des pièces toujours uniques.

Les différentes laines
Matières premières

Il y a le choix des matières , les interactions avec les fournisseurs, le côté administratif : comptabilité, site internet à gérer, expositions pour montrer et vendre mes créations. Sans oublier les investissements financiers  avec le matériel indispensable, les fournitures et j’en passe…

Pour moi les soldes sont un non-sens économique parce-que mes créations sont au juste prix: l’addition  des matières premières utilisées, d’un savoir-faire spécifique et de charges incompressibles .

Après la slow-food et la slow-cosmétic vient le temps de la slow-fashion (malheureusement encore un terme anglais…) . Une « mode lente », des vêtements fabriqués près de chez vous. Des prix  qui respectent le travail des  créateurs .

Comment agir ?

En choisissant  de porter des créations artisanales vous faites un acte politique ! Ce n’est plus la mode qui vous définit , c’est vous qui définissez votre propre mode. Définir votre propre mode n’est-ce pas définir votre propre monde ?